Catégories

Comment faire du vélo le long de la Loire ?

Comment faire du vélo le long de la Loire ?

Avec 1 million de passes par an, 30 200 euros par kilomètre de rendement économique annuel (2017) et 22 châteaux, la Loire à vélo est la première piste cyclable de France : la plus connue, la plus fréquentée, la plus grande réussite du cyclotourisme européen qui tente de relancer, après Covid, avec initiatives collectées dans le cadre du #RestartCycleTourism. Sur un total de 800 km, qui fait partie de la directive Eurovélo n°6 reliant l’Atlantique à la mer Noire, une centaine coulent dans le département de la Loire Atlantique , d’Ancenis à l’estuaire de la Loire. À partir de cette année, jusqu’au 13 septembre, l’itinéraire Orléans — Le Croisic, qui équivaut à la dernière partie de la piste cyclable de la Loire et à la première partie de la piste cyclable Vélocéan sur la côte atlantique, est desservi par un train avec 50 à 83 baies pour les vélos. Le transport de vélos est gratuit.

A lire aussi : Est-il possible de perdre 5 kilos en 1 mois ?

Avant de se jeter dans l’océan, la Loire à vélo traverse la ville de Nantes, l’une des villes les plus cyclables de France, malheureusement disparue de l’indice de Copenhague, la première à avoir permis aux cyclistes, en 2013, de tourner à droite en rouge. Nantes est également l’une des rares villes à indiquer, avec des panneaux appropriés, la voie de passage des vélos à l’intérieur des ronds-points. Avec son projet Le Voyage à Nantes, chaque année (du 8 août au 27 septembre 2020), il est unique en France pour le soin du mobilier urbain et la présence de l’art contemporain dans les espaces publics. La Loire à vélo représentée à l’auberge The People à Excursions Parmi les nouvelles installations de l’été 2020 : Filili Viridi de Jean Jullien au Jardin des Plantes, Rideau de Stéphane Thidet au Graslin Theater, La Tentation Domestique de Vincent Olinet à l’Hôtel de France, Bassin Saint-Félix et Temple du Goût, ainsi que Fontaine d’Elsa Sahal sur la Place Royale.

Lire également : Quel est l'essentiel à savoir sur la course à pied ?

Le sens de déplacement des vélos sur l’un des ronds-points de Nantes La Loire à vélo : mon expérience

De Nantes à la côte atlantique, en vélo vers la lumière intense de l’Ouest, le parcours de 60 kilomètres acquiert une particularité supplémentaire : il est parsemé d’installations spécifiques sur place, d’œuvres d’art insérées depuis 2007 dans des contextes urbains, portuaires et naturels qui favorisent la réinterprétation d’un paysage majoritairement post-industriel. Un fil rouge, au nom de la créativité in situ, qui unit la ville et le grand port de Saint-Nazaire. Un avantage non négligeable pour un itinéraire à vélo, auquel s’ajoute le fait que les prairies humides de l’estuaire sont, par importance, la deuxième étape, en France, pour les oiseaux migrateurs i. À vélo, les cigognes vous tiennent compagnie.

L’estuaire de la Loire est également un point clé de la carte cyclable française : à Saint-Brevin, station balnéaire du côté sud de l’embouchure, vous rencontrerez deux des principaux axes cyclables du pays : la Loire à vélo et la vélodyssèreInstallation spécifique au site Les Anneaux sur l’île de Nantes, le long de la Loire qui, depuis Roscoff, en Bretagne, atteint le Pays Basque au bord de l’océan, qui fait partie de l’Eurovélo n.1 qui relie le Cap Nord au Portugal.

Belle variante pour ceux qui ne peuvent plus la prendre depuis les châteaux de la Loire (en 2019 affectés par les événements qui célèbrent le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci), la paisible aventure cycliste de l’estuaire commence sur l’île de NantesMurale d’un entrepôt du vieux port sur l’île de Nantes , l’île au milieu de la Loire reliée au centre historique par plus d’un pont et soumise à des projets de régénération pendant un certain temps.

Parmi les grues et les entrepôts des anciens chantiers navals, des espaces verts et des jardins urbains, entre les anciennes Halles qui seront piétonnes et la fonderie Voluz qui abrite l’Académie des Beaux-Arts, voici les premières installations du projet Estuaire. La sculpture informe du café L’absence, les bandes piétonnes de la rue la Noue-Bras-de-Fer rendues sonores, presque gazouillées par un mécanisme présent sur la façade du palais de Manny ; le ruban à mesurer métallique d’énormité et de longueur qui enveloppe et mesure le Bâtiment Aethica dans la même rue jusqu’aux anneaux de Daniel Buren, 18 ans au total, au bord de la rivière, une sorte de déstructuration créative du paysage fluvial. Toutes les installations sont parfaitement accessibles à vélo : il y a des pistes cyclables ou des routes avec beaucoup d’espace sur l’île qui devient le centre créatifLe palais du son Manny de Nantes.

La sortie de la ville, à vélo, peut se faire par la route nord de l’estuaire ou sud, cette dernière, dans la première partie, et non sur le quai de la Loire, un projet qui sera plutôt mis en œuvre sous peu. Ceux qui veulent rester, en vélo surplombant la rivière, peuvent suivre l’itinéraire nord, peu indiqué jusqu’au village de l’Indre. Il est absolument nécessaire de récupérer la carte de l’estuaire Nantes Saint-NazaireL’installation Mètre à ruban sur l’île de Nantes , le paysage, l’art et le fleuve, et de la suivre pour pouvoir sortir du contexte urbain. Le parcours est facile, sur la plaine, sur asphalte et hybride, souvent partagé avec la circulation motorisée.

Le paysage industriel et portuaire commence à se diluer autour de l’Indre où, entre campagne et villages, les panneaux de la Loire à Vélo commencent à apparaître. Un peu plus loin, à Coueron, l’autre côté de la Loire renvoie le vue de la Maison dans la Loire de l’artiste Jean-Luc Courcoult : une maison inhabitée, avec ses fondations inondées, légèrement penchées, solitaires et endormies comme une peinture en trois dimensions offerte aux cyclistes.

À Coueron, vous prenez le Bac, le ferry gratuit qui vous emmène de l’autre côté de la Loire au Pellerin. La descente à vélo depuis le ferry est bien marquée par une voie qui est également autorisée pour les piétons et les chevaux ! Le paysage change : sur une vingtaine de kilomètres, vous parcourez la plaine ouverte le long du canal de la MartienièreVillage rivierasque de l’estuaire de la Loire , un canal artificiel creusé au XIXe siècle pour permettre la navigation jusqu’à Nantes, lorsque des bancs de sable avaient obstrué le tronçon correspondant de la Loire. Le paysage, entre vaches, bois, pâturages et chevaux, est rural. La piste cyclable reste, même dans cette section, en asphalte.

Quai Vert à Le Migron, juste avant la fin du canal, est une petite aire de repos avec un bar, un restaurant, des tables de pique-niques extérieures, des toilettes. Paimboef accueille les cyclistes avec son phare de 1835 toujours en activité, avec des sculptures de matériaux recyclés le long de la rivière et avec le Jardin Etoilé de l’architecte-artiste Kinya Maruyama inspiré de la constellation de la Grande Ourse . Encore quelques rues rurales, puis à vélo sur une route départementale, jusqu’à Saint-Brevin-Les-Pins, une station balnéaire aux larges plages.

Le Serpent d’Océan de Huang Yong Ping, une sculpture grandiose sur la plage derrière le Musée de la Marine, semble avoir émergé d’une fouille archéologique marine. Le mouvement sinueux du squelette le rend presque « vivant » : il semble avoir traversé mers et océans avant d’atterrir avec ses grosses mâchoires sur cette plage. La ligne de Les vertèbres jouent avec les marées et la courbe du pont Saint-Nazaire. Il ne peut pas cacher le profil de la raffinerie et des chantiers navals sur la rive opposée. Mais à vélo, il suffit de se remonter sur les pédales et de chercher facilement une autre vue. Comme celle de la longue plage de la Côte de Jade, un peu plus au sud… Une vraie surprise pour ceux qui pensent que la Loire à vélo est un simple défilé de châteaux.

Petit glossaire pour ceux qui voyagent à vélo en France :Le Serpent d’Océan à Saint-Brevin-des-Pins

  • Vélo : vélo
  • Location de vélos : point de location
  • Véloroute : piste cyclable
  • Bandes cyclables : Cycle Lane
  • Sentiers ou structurants cyclables à la hache : piste cyclable séparée
  • Réparateur : Cyclop-Shops
  • Zones Apaisée : sous réserve de la limite de 30 km/h
  • Lieu du service gratuit : vélos en libre-service
  • Double-sens cyclable : à sens unique sauf vélo
  • Train aménagé pour l’accueil des vélos : train avec logement pour vélos

Signalisation sur la piste cyclable de l’estuaire de la Loire

Articles similaires

Lire aussi x