Catégories

Quel est le meilleur lactosérum ?

Quel est le meilleur lactosérum ?

Les suppléments peuvent être une valeur ajoutée pour différents types de personnes, en particulier celles qui font de l’exercice, et peuvent améliorer leurs performances.

Certains des suppléments les plus populaires sont à base de protéines de lait et sont largement utilisés pour améliorer la récupération et augmenter la masse musculaire et son maintien.

A lire en complément : Le lait est-il bon ?

La protéine est le principal macronutriment qui constitue les muscles et la plupart des organes, elle est donc essentielle au développement et à la réparation des tissus corporels.

Dans le cas des athlètes, la quantité de protéines consommée par kilo varie de 1 à 1,5 g, mais dans certains cas, elle peut dépasser 2 g par kilo.

A découvrir également : Comment manger pour gagner de la masse musculaire ?

Pour en savoir plus sur les besoins en protéines, consultez cet article.

Nous devons donc accorder une attention particulière à la consommation de nourriture. riche en protéines telles que la viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs.

Cependant, il peut parfois être nécessaire d’inclure des suppléments dans notre alimentation, afin de pouvoir satisfaire les besoins de notre corps de manière plus simple, plus efficace et plus naturelle.

Dans cette catégorie de suppléments, les plus couramment utilisés par les athlètes sont le lactosérum et la caséine.

Des études ont montré que :

« (…) la prise de caséine et de protéines de lactosérum après un exercice d’endurance stimule la synthèse des protéines musculaires car ces protéines fournissent des acides aminés essentiels. Les prendre après un exercice peut donc être une stratégie efficace pour augmenter la taille et la force musculaires. »

Pourtant, il y a souvent des doutes sur le choix entre le lactosérum et la caséine et sur le moment de les prendre. Quelles sont les principales différences entre les deux ? Quel est le meilleur choix Pour vous ?

Découvrez la réponse à ces questions et à d’autres dans cet article !

Whey ou Caséine ?

Le lactosérum représente 20 % des protéines du lait de vache ; la caséine représente les 80 % restants.

protéine de lactosérum est l’un des ingrédients fondamentaux d’un athlète car elle a une valeur biologique élevée et, par conséquent, en raison des effets très intéressants si elle est prise avant et/ou après l’entraînement. La

Le lactosérum a une valeur biologique élevée (104) car il s’agit d’une protéine rapidement et facilement absorbée et utilisée par l’organisme.

Valeur biologique : « l’efficacité nutritionnelle des protéines d’un aliment donné exprimée en pourcentage utilisé par l’organisme de la protéine totale consommée ou des protéines digestibles disponible. »

Dans cet article, vous pouvez mieux comprendre le problème de la valeur biologique.

La caséine, en revanche, a une valeur biologique inférieure à celle de la protéine de lactosérum (70).

Le lactosérum et la caséine sont des protéines complètes, ce qui signifie qu’elles contiennent des quantités adéquates de tous les acides aminés essentiels (tels que les BCAA), qui sont ceux que notre corps ne produit pas et qui doivent être obtenus par l’alimentation ou les suppléments.

Le lactosérum sur le marché peut être divisé en fonction de sa composition, et peut généralement être séparé en trois parties, le concentré de lactosérum, l’isolat de lactosérum, le lait hydrolysé et le lactosérum.

  • Concentré : c’est le plus populaire et le plus utilisé, il contient entre 70 et 80 % de protéines et ce qui reste, ce sont les glucides et les graisses.
  • Isolat : c’est la forme la plus pure de ce type de protéine, car il contient environ 90/ 95% de protéines et est pratiquement exempt de sucre et de matières grasses.
  • Hydrolysé : il est « cassé », c’est-à-dire démonté en morceaux plus petits, ce qui facilitera l’absorption par le corps.

Pour en savoir plus sur chacun de ces types, cliquez ici.

Pour tout cela, la caractéristique fondamentale de cette protéine est qu’elle est absorbée rapidement et facilement par le corps humain, de manière à produire des acides aminés immédiatement. disponible en grande quantité. De cette façon, notre corps peut les utiliser immédiatement pour récupérer et se reconstruire.

La protéine de lactosérum est considérée comme une protéine anabolisant (qui, c’est-à-dire, favorise le développement musculaire).

Vous trouverez plus d’informations sur ce type de protéine dans cet article.

La période de digestion de la caséine, en revanche, est deux fois plus longue que celle du lactosérum, et l’une des principales raisons en est que ses molécules sont plus grosses. De plus, dans l’estomac, il forme une sorte de gel.

Selon un article publié dans le « Journal of Sports Science & Medicine » sur la comparaison entre le lactosérum et la caséine :

« La caséine est insoluble et coagule, ce qui entraîne un mécanisme de libération lente des acides aminés qui est soutenu par l’organisme à des niveaux toujours plus élevés pendant de longues périodes. »

La caséine est donc considérée comme une protéine à absorption lente qui, par conséquent, prévient ou diminue le catabolisme musculaire pendant les périodes de jeûne. Il est donc conseillé de le prendre avant de se coucher.

Quel est le meilleur choix : lactosérum ou caséine ?

Sachant que les deux favorisent le développement et le maintien de la masse musculaire, la question devrait être :

Quand dois-je prendre de la caséine ? Et quand est le lactosérum ?

La caséine et le lactosérum peuvent être pris ensemble ou à des moments différents, cela dépend de l’athlète en question et de son objectif.

Caséine

Il est très important pour maintenir la masse musculaire, il est donc parfait pour éviter de la perdre pendant les périodes de jeûne.

Pour les athlètes qui doivent supporter de longues périodes de jeûne, il serait plus correct de manger dans les heures précédant la prise de caséine, car, de cette façon, sa digestion sera plus lente et empêchera les muscles sont « consommés ».

L’athlète aura également le sentiment d’avoir plus d’énergie pendant cette période.

Whey

Les effets du lactosérum peuvent varier en fonction du type de lactosérum pris. Comme déjà mentionné, voici les trois principaux types de lactosérum.

Le concentré de lactosérum convient le mieux à ceux qui cherchent à augmenter leur masse musculaire sans avoir de problèmes de poids et à accélérer la récupération.

L’isolat de lactosérum convient le mieux à ceux qui essaient d’atteindre une certaine définition musculaire sans prendre de poids, car il ne contient pratiquement ni sucre ni graisse.

Remarque : Il peut également être un excellent choix pour les intolérants au lactose car il en contient un faible quantité.

Le lactosérum hydrolysé est plus facile à digérer et est idéal pour ceux qui ressentent un certain malaise en prenant les autres types.

Facilement digestible et absorbable, il doit être pris avant et/ou après l’entraînement, mais cela dépend toujours d’un athlète à l’autre.

En conclusion…

La caséine et le lactosérum peuvent en quelque sorte être complémentaires, car ils ont différents moyens d’améliorer les performances des athlètes.

Nous ne pouvons pas dire quel est le meilleur choix car, bien qu’ils diffèrent sur certains points, ils ont le même objectif : améliorer les performances, la récupération et augmenter ou maintenir la masse musculaire.

On pourrait choisir de prendre en compte les besoins de l’individu, s’il souhaite un soutien plus immédiat ou plus étendu au fil du temps , puisque le la principale différence réside dans la vitesse d’absorption et de digestion.

Il y a aussi ceux qui prennent les deux, par exemple pendant l’entraînement. Ils bénéficieront des deux vitesses et, pour eux, la libération d’acides aminés sera plus rapide et plus soutenue au fil du temps.

Découvrez quel est le meilleur choix pour vous et demandez de l’aide à un expert si vous avez des questions.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons