Catégories

Faire du vélo électrique est ce du sport ?

Faire du vélo électrique est ce du sport ?

Le marché du vélo électrique intéresse actuellement de plus en plus de monde pour allier un déplacement facile et rapide, et une activité sportive. Mais avec l’assistance électrique, beaucoup pensaient que ce type de vélo n’était pas adapté dans le cadre du sport, surtout les passionnés de vélo classique. Néanmoins, de nombreuses personnes ont changé d’avis, car ils comprennent maintenant comment fonctionne un vélo électrique.

Le vélo électrique nécessite le pédalage pour activer l’assistance

Le sport avec le vélo électrique a été sous-estimé au départ, comme quoi, il faut juste entretenir le moteur, charger sa batterie et le tour est joué. On pensait qu’il n’y a pas beaucoup d’efforts à faire pour conduire ce type de vélo. Mais le vélo électrique ne fonctionne pas exactement ainsi.

Lire également : Que savoir sur les raquettes de Padel ?

En fait, l’assistance électrique du vélo fonctionne grâce au pédalage du cycliste. Lorsque ce dernier actionne les pédales, ce mouvement est enregistré par un capteur magnétique. Ce dernier transmet ces données à un variateur qui est responsable de la régulation de puissance du moteur. C’est-à-dire que tout ne dépend pas uniquement de la batterie. Celle-ci sert à alimenter le moteur, mais il y a tout un composant électrique qui s’associe pour le bon fonctionnement du vélo. Et tous ces éléments dépendent du mouvement de pédalage du vélophile.

A lire également : Plongez en direct dans la vie quotidienne d'Avoriaz : une perle des Alpes à travers les webcams en direct

Puissance de l’assistance adaptable

En fonction de la force physique du pratiquant, il est possible d’adapter la puissance de l’assistance. En effet, celle-ci sert uniquement à faciliter l’action de pédaler pour le conducteur.

Pour les moins sportifs, il est possible de configurer la puissance de l’assistance électrique pour que les pédales soient plus légères. Mais cela n’enlève en rien le fait qu’il doit pédaler. En général, il y a 5 paliers d’assistance électrique (de 1 à 5).

D’autre part, pour ceux qui cherchent à faire un sport plus intense, ils peuvent décider de couper l’assistance à tout moment. D’ailleurs, le fonctionnement de cette dernière peut aussi dépendre de la vitesse de pédalage. Il y a des types de vélo qui, suite à un sprint, l’aide est désactivée automatiquement.

Vélo électrique pour des trajets plus longs et/ou difficiles

Un des avantages du vélo électrique, c’est qu’il permet d’effectuer un trajet plus long puisque le cycliste bénéficie de l’appui de l’assistance électrique. Vous pouvez alors faire du sport tout en découvrant de nouveaux endroits ou en allant dans une direction précise.

Il existe également différents types de vélos électriques adaptés aux randonnées et aux terrains difficiles (le vélo électrique randonnée, le VTT à assistance électrique, le vélo de route à assistance électrique). Vous pouvez partir à l’aventure, faire de nouvelles expériences sportives avec un matériel adapté. L’assistance vous permet de parcourir plus aisément les montagnes par exemple.

Alors, pour répondre à la question : oui ! Faire du vélo électrique, c’est faire du sport. De nombreux bienfaits sur la santé ont été révélés et ils sont identiques à la pratique du vélo classique. D’ailleurs, le vélo électrique peut être plus avantageux par le fait qu’il aide à parcourir une distance plus large et à tenter des virées plus difficiles.

Les bienfaits physiques de la pratique du vélo électrique

En plus de l’avantage indéniable d’aider le cycliste à parcourir des distances plus longues, la pratique du vélo électrique a aussi de nombreux bienfaits physiques.

Tout d’abord, cette activité sportive est un excellent moyen de travailler son cardio. Les efforts fournis pour pédaler permettent de renforcer le cœur et les poumons, mais aussi de stimuler la circulation sanguine.

Le vélo électrique est aussi une bonne façon de se muscler le corps sans trop forcer. Effectivement, grâce à l’assistance électrique, vous n’avez pas besoin de fournir autant d’efforts qu’en pratiquant du vélo classique. Cela dit, même avec l’aide électrique, vos muscles seront sollicités et vous pourrez ainsi renforcer votre endurance musculaire tout en préservant vos articulations.

Cette pratique sportive peut être bénéfique pour plusieurs parties du corps telles que les jambes (cuisses), les fessiers et les mollets qui sont particulièrement sollicités lors des séances.

Faire du vélo électrique régulièrement aide aussi à améliorer la qualité du sommeil ainsi qu’à réduire considérablement le stress grâce aux endorphines libérées pendant l’exercice physique.

La pratique régulière du vélo électrique peut donc non seulement aider à garder une bonne santé globale, mais elle favorise aussi le développement de l’estime de soi grâce à la sensation d’accomplissement et au dépassement de soi que procure cette activité sportive.

Comparaison avec les autres activités sportives pour évaluer son intensité

Mais alors, comment évaluer l’intensité de la pratique du vélo électrique ? Comparons-la à d’autres activités sportives pour mieux comprendre.

Il faut noter que l’intensité peut varier selon différents facteurs tels que le type de parcours emprunté (plat ou vallonné), la vitesse choisie et bien sûr le niveau d’assistance électrique sélectionné.

Cela dit, selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Bristol en Angleterre, pédaler sur un vélo électrique permettrait d’avoir une dépense calorique similaire à celle obtenue lorsqu’on pratique du vélo classique. Cette étude a été réalisée auprès de 10 cyclistes réguliers qui ont effectué plusieurs trajets sur différentes distances et avec différents niveaux d’aide électrique. Les résultats ont montré que les participants brûlaient autant de calories en pratiquant du vélo électrique qu’en pratiquant du vélo classique.

Si on compare maintenant cette activité avec d’autres sports populaires comme la course à pied ou le tennis par exemple, il apparaît clairement que ces derniers sont plus intenses et donc plus propices au développement musculaire et cardiovasculaire. En effet, courir pendant une heure permettrait théoriquement de brûler environ deux fois plus de calories qu’en faisant du vélo électrique. Il faut toutefois prendre en compte les différences individuelles car certains cyclistes peuvent avoir recours davantage aux fonctions électroniques de leur vélo, ce qui réduira évidemment l’intensité de cette activité.

Pratiquer du vélo électrique peut être considéré comme une activité sportive modérée mais efficace pour garder la forme et se dépenser tout en douceur. Toutefois, si vous recherchez un entraînement plus intense et que vous êtes à la recherche d’un travail musculaire important ou encore d’une perte de poids significative, il est possible que le vélo électrique ne soit pas l’activité sportive idéale pour atteindre ces objectifs.

Articles similaires

Lire aussi x