Catégories

Comment tirer profit de son tapis de course ?

Comment tirer profit de son tapis de course ?

Dans toutes les salles de sport, on retrouve principalement le tapis de course. La marche et la course étant des activités importantes pour garder la forme, il est difficile de se passer de cet équipement. Bien que le tapis de course n’offre pas la même sensation que les séances en plein air, il est très bénéfique quand on sait bien s’y prendre.

Les exercices selon le profil de l’utilisateur

Un tapis de course est réglable à souhait, selon les besoins de l’utilisateur. Il existe plusieurs niveaux de vitesse et d’inclinaison adaptées à chaque type d’athlète. En ce qui concerne la pente, sa modification permet de travailler les muscles et d’optimiser l’efficacité respiratoire.

A voir aussi : Comment faire du vélo le long de la Loire ?

Pour la marche, on conseille une pente de moins de 5 % et pas plus de 8 %. Une pente d’environ 4 % est l’idéal pour la course. Il est aussi recommandé d’alterner entre pente plate et pente inclinée environ chaque 5 min. Parlant de la vitesse et des autres combines, elles changent selon le profil.

Pour les débutants et les simples usagers

Ceux qui commencent le sport ou qui sont en rééducation devraient opter pour le tapis de course. En effet, elle permet de réapprendre la course en fournissant moins d’efforts musculaires que sur les voies en plein air. Les débutants ou les simples utilisateurs doivent toujours débuter par la marche. Ils prennent par cette phase et augmentent progressivement l’intensité de la séance. Si vous voulez faire une marche lente, réglez la machine sur 5 km/h. Par contre, lorsqu’il s’agit d’une marche rapide, la vitesse serait au plus égale à 6,5 km/h. Pour la course, augmenter la vitesse a plus de 6,5 km/h selon votre capacité.

A voir aussi : Le métier de coach : que faut-il savoir ?

Entre la course et la marche, le choix vous revient. En général, on choisit la course pour perdre du poids et pour des séances intensives. La marche est pratique pour optimiser l’efficacité des muscles. Quelles que soit vos préférences, il faut au moins trois séances par semaine, trente minutes par entrainement et pendant au minimum trois mois pour avoir les résultats escomptés. N’oubliez pas de vous échauffer et de vous étirer respectivement au début et à la fin de chaque séance.

Pour les professionnels

Si vous êtes professionnelles, cela suppose que vous êtes habitués à la course. Il vous faut donc des séances plus intenses. Ici, vos exercices seront basés sur les variations d’intensité.

Pour un pro, les intensités sont choisies selon la fréquence cardiaque. Il faut le mettre au minimum à 70 % de la valeur maximal. Vous pourriez augmenter progressivement. Mais, une fois que vous choisirez une fréquence cardiaque, vous devez courir au moins 45 min et plusieurs séances avant de passé à un niveau supérieur.

Gardez la bonne posture sur votre tapis de course

Votre position sur le tapis de course à un impact sur l’efficacité de l’exercice. De plus, les risques de blessures sont élevés lorsque l’athlète est dans la mauvaise position. Sur un tapis de course, il faut rester bien droit et bien ferme. Soyez détendu, un peu comme si vous courez en plein air.

Pour réduire les risques d’accident, ne vous mettez pas aux extrémités des tapis. Restez bien au milieu ! Ainsi, vous vous exercerez plus aisément et votre poids est équitablement réparti sur la machine. Notez que les chaussures de marche vous donneront plus de confort que les chaussures de course.

Articles similaires

Lire aussi x