Catégories

Quels sont les différents coups de la boxe anglaise ?

Quels sont les différents coups de la boxe anglaise ?

De nos jours, la boxe anglaise fait de plus en plus d’adeptes et devient un sport populaire. Contrairement à ce que l’on peut parfois croire, elle reste pratique, physique, technique. Quels sont les différents coups de la boxe anglaise ? Lisez cet article pour en savoir davantage sur les divers types de coups de poing de ce sport.

Quelques coups de la boxe

D’abord, la boxe anglaise est un sport qui améliore vos capacités et tonifie les muscles à travers ses techniques de poings. Vous découvrez sur www.matos2combat.com toutes les techniques d’offensive ainsi que ses différents coups. En effet, le coup favori de la boxe anglaise le plus utilisée est le Jab. C’est le premier coup de poing direct le plus important dans ce sport. Il procède par une extension horizontale d’un bras avant pour atteindre son adversaire à distance. Il vous sert à faire le KO (knock-out) pendant votre combat.

A lire aussi : Chaussures trail longue distance : sélection pour débutants

En outre, contrairement au Jab, le Crochet se porte avec le bras légèrement fléchi. C’est un tir de poing circulaire qui est utilisé pour accrocher son adversaire afin de le maîtriser. Ce tir est toujours en corps à corps et implique beaucoup d’énergies et de force. Cela permet de placer quelques coups de poing qui affaiblissent votre adversaire. Les boxeurs disposent du crochet court ou large.

D’autre part, l’uppercut est également l’un des coups de poing très connus. C’est un coup remontant qui se porte de bas en haut avec un bras replié. Cette technique de boxe anglaise est très puissante et difficile à réaliser. Ainsi, il est moins utilisé, car si vous le ratez, vous serez déséquilibré et vous perdrez le combat.

A lire également : Table de ping pong flottante : choix, avantages et entretien

Les coups de poing de base en boxe anglaise

La boxe anglaise est un sport de combat qui se pratique à mains nues avec des gants de boxe. Cette discipline exige une grande maîtrise technique et physique pour réussir dans cet univers. Effectivement, la pratique de la boxe anglaise nécessite l’apprentissage des coups de poing basiques qui permettent d’affronter son adversaire sur le ring.

Le premier coup à apprendre en tant que débutant est le jab ou direct du bras avant. Ce coup consiste à propulser le poing vers l’avant afin d’atteindre l’adversaire. Il s’agit du coup le plus simple, mais aussi le plus efficace car il permet de maintenir une distance avec son adversaire tout en préparant les futures attaques.

Vient ensuite le cross ou direct du bras arrière. Contrairement au jab, ce coup utilise la force totale du corps pour atteindre sa cible. Le boxeur pivote sur ses pieds pour amener tout son poids derrière chaque frappe et ainsi augmenter sa puissance. C’est un coup utilisé principalement lorsqu’on a une bonne position par rapport à l’adversaire.

Le crochet est aussi un coup très important dans cette discipline sportive. Il implique un mouvement circulaire effectué par votre poing principal visant aux côtes ou bien au menton de votre adversaire selon vos instincts et stratégies prédéfinis avant votre rencontre décisive. Ceci peut être réalisé depuis plusieurs angles différents : haut-bas-milieu.

L’uppercut quant à lui est très technique et difficile à réaliser comparativement aux autres coups que nous venons d’énumérer. C’est un coup qui monte de bas en haut avec le poing arrière. Il est utilisé pour frapper l’adversaire sous son menton, pendant qu’il a la garde haute afin de surprendre votre adversaire et d’obtenir un avantage offensif.

Maîtriser ces coups vous permettra d’être plus confiant sur le ring tout en augmentant vos chances de remporter des combats décisifs. À force de pratique, tout boxeur peut les exécuter facilement et rapidement, ce qui améliorera sa performance sportive sur le long terme.

Les coups de pied et les techniques de blocage en boxe anglaise

La boxe anglaise est une discipline sportive qui se concentre principalement sur les coups de poing. Certains combattants peuvent aussi utiliser des coups de pied et des techniques de blocage pour diversifier leur jeu et surprendre leurs adversaires.

En ce qui concerne les coups de pied, il existe plusieurs types : le front kick, la low kick, le sidekick ou encore le roundhouse kick. Ces techniques peuvent être très efficaces lorsqu’elles sont bien réalisées, mais elles demandent beaucoup plus d’efforts physiques que les coups de poing.

Le front kick consiste à frapper avec la pointe du pied en poussant vers l’avant. Il peut être utilisé pour maintenir une distance entre vous et votre adversaire ou pour infliger des dommages aux jambes ou au ventre.

Le low kick quant à lui vise généralement à cibler la partie inférieure du corps, telles que les cuisses, pour affaiblir l’adversaire tout en réduisant sa mobilité. Ces attaques doivent être précises afin qu’elles ne compromettent pas l’équilibre du boxeur lors d’un combat.

Pour ce qui est des techniques de blocage, celles-ci sont essentielles dans un combat car elles permettent non seulement d’éviter d’être touché par son adversaire, mais aussi de minimiser ses chances de blessures importantes durant le match. Les trois principales techniques consistent à bloquer avec ses gants devant soi (un peu comme si on protégeait son visage), à bloquer avec ses avant-bras (comme s’ils étaient croisés) ou encore à esquiver en bougeant de manière rapide et fluide.

Il est capital de rappeler que la boxe anglaise ne doit pas être confondue avec les arts martiaux ou des disciplines plus orientales. Les coups de pied sont très peu utilisés, voire même interdits dans cette discipline, car elle se concentre principalement sur l’art du poing, qui demande déjà une grande maîtrise technique et physique pour réussir à atteindre ses objectifs. Les techniques de blocage restent un aspect crucial pour tout boxeur qui souhaite progresser dans ce sport exigeant et passionnant.

Articles similaires

Lire aussi x