Catégories

Maîtrisez l’art du ping-pong : Comprendre et appliquer les règles essentielles du jeu

Maîtrisez l’art du ping-pong : Comprendre et appliquer les règles essentielles du jeu

Vous avez peut-être une vague connaissance des règles du ping-pong, également connu sous le nom de tennis de table. Mais, si vous êtes réellement intéressé par cette pratique, vous devez aussi vous familiariser avec les règles officielles principales afin de participer aux compétitions.

Cet article aborde quelques-unes des règles de ping-pong établies par l’ITTF (Fédération internationale de tennis de table).

A lire aussi : Vol en parapente : comment bien réussir son premier baptême en l’air ?

Le service

La balle de ping-pong doit être maintenue dans la paume ouverte du joueur, sa main immobile, derrière la ligne de fond. Après cela, ce dernier doit faire un lancer vers le haut.

La balle doit monter à une hauteur d’au moins 16 cm et descendre sans entrer en contact avec quoi que ce soit avant d’être frappée. Elle doit d’abord rebondir sur la table du côté du joueur serveur avant de toucher le camp adverse.

A lire aussi : Comment utiliser Runtastic ?

Afin de faire un bon renvoi de balle, le joueur doit la frapper de sorte qu’elle rebondisse sur le terrain de l’adversaire. Elle peut toucher ou non le filet avant cela.

L’ordre de jeu

Dans le cadre d’un match de ping-pong en simple (avec deux joueurs), le serveur doit faire un service correct. De même, le receveur doit faire un bon retour, après quoi les deux joueurs doivent faire des retours à tour de rôle.

Si le jeu est un match en double (deux équipes de deux joueurs), il débute par un service légal du serveur puis avec un bon retour du relanceur. Par la suite, le partenaire du serveur doit effectuer un retour, puis le partenaire du relanceur est chargé de renvoyer la balle.

Maîtrisez l'art du ping-pong Comprendre et appliquer les règles essentielles du jeu

Ping-pong : à propos des points

Dans le tennis de table, un joueur a la possibilité de gagner un point dans divers cas, lorsque l’échange n’est pas un let :

  • L’adversaire effectue un mauvais service ;
  • L’adversaire ne réussit pas un bon retour ;
  • La balle service ou renvoyée entre en contact avec quelque chose avant d’être frappée (sauf le filet) ;
  • L’adversaire frappe la balle et celle-ci traverse la table de l’autre côté ou dépasse la ligne de fin sans toucher son terrain ;

Enfin, le joueur peut marquer un point lorsque l’adversaire frappe volontairement la balle deux fois.

Le let

Lors d’un jeu de ping-pong, un échange peut être considéré comme un « let » dans les cas suivants :

  • quand le service est légal, si une balle servie vient heurter l’ensemble du filet.
  • Si le serveur exécute le service alors que le relanceur (le receveur) n’est pas préparé (ne tente pas de frapper la balle).
  • Si un joueur n’arrive pas à exécuter un service ou retourner la balle en raison de facteurs indépendants de sa volonté.

Selon la règle établie par la Fédération internationale de tennis de table, le gagnant doit remporter un nombre impair de parties, 5 ou 7. En d’autres termes, il s’agira de celui qui a gagné le plus grand nombre de manches.

La manche en ping-pong

La manche est remportée par le premier joueur ou la première paire qui atteint 11 points Cependant, en cas d’égalité à 10:10, un joueur ou une paire devra devancer de 2 points pour gagner. Auparavant, la victoire lors d’un match de ping-pong était attribuée au premier joueur ou à la première paire à obtenir 21 points.

Articles similaires

Lire aussi x